Janvier 2018 UFCNA Reaction abandon de ND des Landes PDF Imprimer Envoyer
Samedi, 20 Janvier 2018 15:53

UFCNA - L'Union Française Contre les Nuisances des Aéronefs communique :

Adieu Notre Dame des Landes, au secours ! crient les riverains d'aéroport

L'Union Française Contre les Nuisances des Aéronefs (UFCNA) tient à réagir à l'annonce de la décision du gouvernement de renoncer à construire Notre Dame des Landes.


L'UFCNA est la fédération agréée au niveau national qui représente les centaines d'associations et collectifs d'associations de riverains d'aéroports et son objectif est de protéger la santé et la qualité de vie des populations soumises aux nuisances des aéronefs commerciaux, d'aviation légère et militaire, et des hélicoptères, en Ile-de-France et dans les autres régions.

L'UFCNA n'a jamais milité ouvertement en faveur du transfert de Nantes Atlantique mais a accompagné l'association des riverains de Nantes Atlantique de l'ACSAN car c'est la vocation de l'UFCNA d'aider les personnes soumises aux nuisances sonores et atmosphériques du trafic aérien en pleine croissance.

Aujourd'hui, le gouvernement a renoncé à artificialiser une partie de la campagne nantaise, ce dont on peut se réjouir, mais ce même gouvernement a donné aux populations survolées et aux riverains d'aéroport actuels un premier message clair: "Vous qui êtes survolés, à Nantes, en Ile-de-France ou dans les autres Régions, vous allez souffrir plus encore car il n'est pas dans l'intention des acteurs du transport aérien de réduire la croissance du trafic mais bien au contraire de l'accroître sur les populations existantes. Malheur à celui qui est déjà impacté par les nuisances, il le sera plus encore", c'est ainsi que les actuels riverains d'aéroport entendent le message de ce 17 janvier 2018.

Le deuxième message lié à cet abandon c'est qu'en France désormais plus aucune infrastructure d'envergure ne sera construite ni même envisagée ici, nulle part, à côté de rien.

Enfin, le dernier, c'est qu'à l'aube des Assises du transport aérien (prévues dans les mois à venir) dont le but est de booster le trafic en France sur fond de concurrence économique internationale, les riverains d'aéroport actuels auront fort à faire pour convaincre de l'urgence à les protéger.


Désormais , le gouvernement devra rendre des comptes pour éviter un scandale sanitaire du type vache folle ou sang contaminé : « Comment ? il y a tant de dégâts sur la santé causés par le trafic aérien et vous n'avez rien tenté, dira t-on un jour » ; alors l'UFCNA va continuer sans relâche à proposer au gouvernement, à M. Nicolas Hulot, aux écologistes, des solutions pérennes et raisonnables pour réduire les nuisances, interdire les vols de nuit à Nantes Atlantique et sur tous les aéroports, exiger le retrait des avions les plus bruyants, l'adoption de trajectoires qui impactent le moins de monde, etc.. Adieu Notre-Dame-des-Landes, bonjour les riverains d'aéroports !


Chantal Beer-Demander, présidente 06 25 43 22 33 Toulouse le 18 janvier 2018

 
Free template 'Feel Free' by [ Anch ] Gorsk.net Studio. Please, don't remove this hidden copyleft!