Paupérisation liée au trafic aérien PDF Imprimer Envoyer
Mardi, 12 Février 2013 09:24

Une étude de Bruitparif (SURVOL) met en évidence les relations entre inégalités sociales et expositions aux nuisances - bruit, pollution atmosphérique - sur les territoires concernés par les activités aéroportuaires en Ile-de-France.

Voir le reportage du 19/20 de France 3 du 7 février 2013 (visionner à partir de la 6ème minute)

Extrait du reportage:

Autre pollution qui frappe la région Ile-de-France : le bruit.

Une étude de Bruitparif confirme que les premières victimes du bruit sont les Franciliens les plus défavorisés. Cette étude s'appelle SURVOL et elle s'intéresse à 2 zones dans notre région, évidemment sans surprise, au nord autour de Roissy CDG et du Bourget, et au sud autour de Paris Orly. Un large territoire: ça concerne 299 communes pour un peu plus de 2 millions d'habitants.

L'étude tente d'établir un lien entre l'inégalité sociale et l'exposition aux bruits. En clair, est-ce que les plus pauvres vivent là où il y a le plus de bruit ?

Elle valide cette théorie : là où il y a les zones de défaveur sociale les plus importantes, c'est là où il y a le plus de décibels : Gonesse, Sarcelles, Stains, Valenton, Villeneuve-Saint-Georges ou Orly.../...

Lire la note de synthèse de l'étude SURVOL (volet 3)

 
Free template 'Feel Free' by [ Anch ] Gorsk.net Studio. Please, don't remove this hidden copyleft!