Un parfait exemple d’anomalie de trajectoire d’un avion en survol de notre territoire PDF Imprimer Envoyer
Dimanche, 04 Septembre 2016 11:50

Le 15 juin 2016 un peu avant midi, nous sommes sur le parcours de golf de Rochefort avec des amis lorsque nous sommes survolés par un avion de ligne à très basse altitude suivant une trajectoire anormale puisque en sens inverse de la direction habituelle. En effet, les avions venant de l’est en procédure d’atterrissage sur Orly par vent d’est survolent nos villages à une altitude qui devrait en principe se situer à environ 1200m, en provenance de Longvilliers vers Bonnelles et non l’inverse.

Nous en informons immédiatement Jean-Pierre Jouravel qui va analyser les informations recueillies par notre système d’acquisition des données émises par les avions en survol de notre territoire. Il va découvrir qu’il s’agit du vol FW1540 de la compagnie Air Caraïbes qui en principe décolle d’Orly mais se dirige vers l’ouest puisque sa destination est Point à Pitre en Guadeloupe. La trajectoire reconstituée par le logiciel développé par notre administrateur de l’ACNAB montre qu’effectivement l’avion a survolé les villages de Rochefort-en-Yvelines et Longvilliers à très basse altitude (638m)

 

 

 

Comme le montre très clairement la carte ci-dessus, l’avion décolle d’Orly et effectue une descente de 730m à 638m au dessus du golf de Rochefort et reste en palier à cette altitude jusqu’à la Grange-le-roi pour ensuite effectuer une remontée jusqu’à plus de 943m en se dirigeant vers l’est. Que s’est-il passé ? Pourquoi cet avion qui effectue le même vol tous les jours a effectué cette trajectoire ? Nous l’ignorons. Reste que la nuisance sonore était importante. Nous avons eu l’impression que l’avion était en difficulté et qu’il préparait un atterrissage forcé. EN fait il est probable que pour des raisons que nous ignorons, l'Airbus A300 a fait demi tour vers Orly. Nous ne disposons pas des données completes de retour. 

Ci-dessous la carte complète de la trajectoire avec les références du vol et l’horaire tels que récupérés par la sonde de l’ACNAB et reconstituée par le logiciel développé par Jean-Pierre Jouravel. 

Clip-20160616110437.BMP

 Dans la planche ci-dessous on peut vérifier que d'habitude les trajectoires du vol FW540 se dirige bien vers l'Ouest

mais avec des variations importantes. 

 

Capture vols FW540

Ce type d’anomalie n’est pas rare. Depuis deux ans que nous relevons les paramètres des avions en survol, nous disposons de multiples cas de trajectoires bizarres et des cas de non-respect flagrant des altitudes des trajectoires. Les vols avec des paliers à basse altitude sont également nombreux. Parfois cela s’explique par des conditions atmosphériques particulières, des détours commandés par les contrôleurs aériens en cas de saturation du trafic ou des vols spéciaux autorisés par la DGAC. Mais il faut bien admettre que toutes les anomalies ne sont pas explicables par des contraintes de sécurité ou de perturbations atmosphériques.

Didier LARGE, Vice-président de l’ACNAB


 

 
Free template 'Feel Free' by [ Anch ] Gorsk.net Studio. Please, don't remove this hidden copyleft!