Les mensonges perdurent.. PDF Imprimer Envoyer
Mercredi, 13 Juin 2012 15:09

Dans son tract de campagne législative, NKM persiste et signe à mentir.tract NKM législatives 2012

Elle indique que le relèvement de 300 mètres des altitudes a permis une réduction sensible du bruit et de la consommation de carburant.
C’est FAUX : En remontant les altitudes de 300 mètres, les trajectoires d’atterrissage ont été allongées de 10km. Pour Orly et Roissy, c’est 45.000 tonnes de CO2 en plus par an.

Elle indique aussi que cette remontée d’altitude a permis une réduction de 50% du bruit perçu.
C’est également FAUX:

  1. Un relèvement de 300 mètres génère une diminution de puissance acoustique de 2,75dBA, mais la puissance acoustique n’est pas le bruit ressenti. La preuve : quelques lignes plus haut NKM ne parle que d’un gain « sensible ».
    En réalité, un gain de 3dBA ne permet d’obtenir qu’un gain perceptible (très loin du gain de 50% comme le sous-entend NKM). Ainsi, BruitParif indique qu’ « on fait difficilement la différence entre deux lieux où le niveau diffère de 3dB» (http://www.bruitparif.fr/environnement-sonore/tout-savoir-sur-les-decibels/perception-du-son).
    Elle ne se trompe d'ailleurs pas de terme lorsqu'elle répond à une question posée par le sénateur Gérard Larcher en novembre 2011.
     
  2. NKM oublie aussi de dire que ce relèvement s’accompagne pour les habitants de Limours, Bonnelles, Bullion, Rochefort, Longvilliers, Saint-Arnoult en Yvelines, Dourdan et Etampes d’une augmentation du nombre de vols au-dessus des ces communes : +50 à 150 vols par jour.

En réalité donc, la diminution du bruit de 50% n’existe pas.
Il suffit d’aller sur le site de BruitParif/Rumeur pour faire la comparaison entre avant et après la modification des trajectoires.
Par exemple, sur Limours : 

Date de la mesure LDEN Différence
Avant le relèvement 14/11/2011 57,7 dBA  -
Après   21/11/2011 60,8 dBA  +3,1 dBA
25/05/2012 58,6 dBA +0,9 dBA 
26/05/2012 58,3 dBA +0,6 dBA 


Il n’y a pas de diminution du bruit mais en réalité une augmentation du bruit.
Or, Limours est l’une des seules communes qui pouvait espérer obtenir la plus importante diminution du bruit, de part une plus grande augmentation de l’altitude des survols (les autres communes étant plus loin sur la trajectoire, le relèvement d’altitude devient nul).

A titre de comparaison, c'est comme si, dans le but de réduire les nuisances créées par la circulation de 15.000 véhicules par jour roulant à 63 km/h sur des trajectoires traversant 50 communes, il était décidé de faire rouler l'ensemble de ces véhicules à 60 km/h sur des trajectoires concentrées ne traversant plus que 10 communes.
Si vous habitiez l'une de ces 10 communes, observeriez-vous une diminution du bruit ? Cette situation vous semblerait-elle satisfaisante ?
Nous ne le pensons pas.

NKM indique aussi que des élus socialistes souhaitent remettre en cause ce relèvement.
C’est très INCOMPLET : Elle oublie de dire que des élus socialistes, mais aussi de EELV et de l’UMP (Essonnes, Yvelines, Oise), son propre parti, demandent tous ensemble la remise en cause de ce relèvement.

Quand au soutien de l’Association Forges sans nuisance, il n'a rien d'étonnant lorsque l’on sait que Forges-les-Bains et Briis-sous-Forges se sont débarrassés des vols à l’atterrissage par vent d’Est en les envoyant chez les voisins, comme Limours, Bonnelles et Rochefort (largement survolés déjà). Ils appellent cela le partage : rien chez eux, tout chez les autres.

Nous accusons NKM donc de faire de la propagande en diffusant des informations mensongères aux habitants de la IVème circonscription de l’Essonne.

Nous mettons à disposition de tous l’ensemble des éléments factuels et indépendants pour que chacun puisse faire sa propre opinion.

 
Free template 'Feel Free' by [ Anch ] Gorsk.net Studio. Please, don't remove this hidden copyleft!